3 janvier 2024

La présidence du Conseil de l’Union européenne est un rôle crucial qui se déplace parmi les États membres tous les six mois. Cette rotation garantit une approche diversifiée et collaborative pour gérer les affaires de l’UE, assurer la continuité et aborder des problèmes clés. Le trio actuel, composé de l’Espagne, de la Belgique et de la Hongrie, travaille étroitement pour définir des objectifs à long terme et préparer un programme commun sur une période de 18 mois.  

Comment cela fonctionne-t-il ? 

Pendant sa période de six mois, la présidence supervise les réunions à tous les niveaux du Conseil, jouant un rôle central dans la définition de l’agenda de l’UE. Le système du trio, introduit par le Traité de Lisbonne en 2009, permet aux États membres de collaborer étroitement, en définissant des objectifs globaux avant d’élaborer des programmes plus détaillés individuellement. La Belgique assumer la présidence le 1er janvier 2024, sous le thème global « Protéger. Renforcer. Préparer. » 

Focus thématique de la Belgique  

La présidence belge se concentrera sur six domaines thématiques

  1. Défendre l’État de droit, la démocratie et l’unité. 
  2. Renforcer la compétitivité. 
  3. Poursuivre une transition verte et équitable. 
  4. Renforcer l’agenda social et de santé. 
  5. Protéger les personnes et les frontières. 
  6. Promouvoir une Europe mondiale. 

Importance de la Présidence belge  

En suivant la présidence espagnole et précédant la hongroise, la Belgique occupe la 13e présidence du Conseil. 
 
La présidence tournante permet non seulement aux États membres d’influencer l’agenda de l’UE, mais offre également des opportunités de collaboration et de financement. L’accent mis par la Belgique sur la compétitivité, la transition verte et les agendas sociaux est en harmonie avec les avenues potentielles de financement dans le cadre de l’UE. Les initiatives répondant à ces priorités peuvent attirer un soutien financier et des ressources au cours de la présidence, favorisant la croissance économique et la durabilité. 
 
Dans le contexte de la prochaine présidence belge, l’importance de l’initiative NextGenerationEU ne peut être surestimée. Ce plan ambitieux de relance, lancé par la Commission européenne, vise à aborder les défis économiques et sociaux exacerbés par la pandémie de COVID-19. Alors que la Belgique assume la présidence tournante, elle devient un acteur clé pour orienter la mise en œuvre des politiques NextGenerationEU. Les fonds alloués dans le cadre de ce programme sont cruciaux pour soutenir les États membres dans leurs efforts de relance, mettant l’accent sur la numérisation, la transition verte et la résilience. La Belgique, avec ses partenaires du trio, l’Espagne et la Hongrie, jouera un rôle clé pour assurer une utilisation efficace de ces fonds pendant son mandat, les alignant sur les domaines thématiques de la présidence. Le rôle collaboratif de la Commission européenne dans la supervision et la coordination des fonds NextGenerationEU souligne davantage l’interdépendance des États membres et l’importance d’une approche unifiée pour relever les défis partagés, renforçant l’engagement de l’UE envers la solidarité et le développement durable. 
 
La présidence tournante de la Belgique au Conseil de l’UE apporte un ensemble unique de défis et de responsabilités. Alors que le pays prend les rênes pour la 13e fois, il navigue dans un paysage complexe, abordant des problèmes urgents et contribuant à l’évolution de l’UE. Les domaines thématiques mis en avant par la Belgique reflètent non seulement les priorités actuelles de l’UE, mais indiquent également des opportunités de financement potentielles qui peuvent propulser la région vers un avenir plus résilient et durable.

Avec FI Group comme partenaire de confiance, vous pouvez vous frayer un chemin dans le paysage changeant du financement de la R&D et tirer le meilleur parti des incitations disponibles.

Yvette Poumpalova 

× Comment puis-je vous aider ?