4 juin 2021

À mesure que notre mode de vie et de déplacement évolue, notre système de mobilité, et le secteur automobile en particulier, doit s’adapter à des réalités telles que la numérisation et relever de nombreux défis tels que le changement climatique et la sécurité des transports pour les citoyens. Dans le seul secteur du transport routier, 25 500 personnes sont mortes dans des accidents l’année dernière et 135 000 ont été gravement blessées. Les transports restent fortement tributaires du pétrole, ce qui signifie que, selon les tendances actuelles en matière de transport, les émissions de CO2 ne diminueraient que de 11,4 % entre 2005 et 2050, ce qui en ferait le principal contributeur aux émissions de CO2 dans l’UE après 2030.

Recherche et innovation dans les transports

L’intensification des activités de recherche et d’innovation dans tous les modes de transport et en fonction des besoins et des préférences de la société est nécessaire si l’EU veut atteindre ses objectifs politiques de réduction des émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici 2050. Il en résultera des avantages considérables sur le plan de la sécurité, de l’économie et de la société en réduisant les accidents dus à l’erreur humaine, en diminuant la congestion, en réduisant la consommation d’énergie et en augmentant l’efficacité et la productivité du transport de marchandises.

En ce sens, la transformation des transports est l’une des priorités de l’actuel programme-cadre de l’EU pour le financement de la R&D&I, Horizon Europe. En particulier, le Cluster 5 – Climat, énergie et mobilité – vise à lutter contre le changement climatique par une meilleure compréhension de ses causes, de son évolution, des risques, des conséquences et des opportunités, et en rendant les secteurs de l’énergie et des transports plus respectueux du climat et de l’environnement, plus efficaces et compétitifs, plus intelligents, plus sûrs et plus résilients.

Le plan stratégique Horizon Europe 2021-2024 a identifié deux impacts attendus dans le cadre de la mobilité:

  • Progresser vers une mobilité neutre sur le plan climatique et respectueuse de l’environnement grâce à des solutions propres dans tous les modes de transport, tout en augmentant la compétitivité globale du secteur des transports de l’EU.
  • Réaliser des systèmes de mobilité sûrs, sans rupture, inclusifs, résilients, neutres sur le plan climatique et durables pour les personnes et les biens grâce à des technologies et des services axés sur l’utilisateur, notamment des technologies numériques et des services avancés de navigation par satellite.

Pour atteindre le premier impact, le Cluster 5 dépensera 94 millions d’euros en 2021 et 103 millions d’euros en 2022 dans le cadre du programme de travail 2021-2022 pour des activités qui améliorent l’empreinte climatique et environnementale, ainsi que la compétitivité, des différents modes de transport. Pour atteindre le deuxième effet, 74 millions d’euros en 2021 et 88 millions d’euros en 2022 (01/22) seront alloués à des activités dans le domaine des services de mobilité sûrs et intelligents pour les passagers et les marchandises. DH Le programme de travail pour 2021-2022 a été publié le 16 juin et l’ouverture des premiers appels est prévue le 24 juin, les dates de clôture des appels à la mobilité se situant entre septembre et octobre 2021.

FI Group a 20 ans d’expérience et souhaite vous guider sur la nouvelle voie de la NextGenerationEU. Nos experts sont à votre disposition pour analyser la manière dont votre projet s’inscrit dans le cadre du fonds de relance européen NextGenerationEU et pour entreprendre avec vous les prochaines étapes.

Jon Etxaniz

Senior International R&D Grants Consultant 

× Comment puis-je vous aider ?