27 juillet 2022

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la Belgique travaille à son redressement économique. Elle est soutenue par de nombreuses mesures, du niveau européen au niveau régional, qui investissent dans des réformes pour l’avenir. En 2022, le plan de relance belge se développera davantage et sera mis en œuvre de manière plus concrète. FI Group suit de près l’évolution de la situation et vous donne un aperçu de tout ce qu’il faut savoir pour être à la hauteur pendant les mois d’été!

1.- Qu’est-ce que l’UE nouvelle génération?

Le Conseil européen a établi et approuvé l’initiative Next Generation EU (NGEU) au début de 2021, mais de quoi s’agit-il réellement? Le mécanisme de redressement et de résilience (RRF) est ainsi doté de 750 milliards d’euros, répartis en 390 milliards d’euros de fonds non remboursables et 360 milliards d’euros de prêts. La Belgique recevra 4,5 milliards d’euros au cours du mécanisme. 70% du budget prévu seront versés entre 2021 et 2022.

2.- Quel est le statut du plan de relance belge?

La Belgique est l’un des premiers pays à recevoir un préfinancement au titre de la facilité de redressement et de résilience. Elle contribuera à donner un coup de fouet à la mise en œuvre des mesures cruciales d’investissement et de réforme prévues par le plan de relance belge. Le programme couvre différents thèmes et est adapté aux besoins de chaque région.

FI Group a analysé le contenu et les mesures incluses dans le PRR national. Celles-ci font partie d’une série d’initiatives plus larges prises par les différents gouvernements du pays, couvrant différents thèmes et répondant à différents besoins.

3.- Qu’en est-il de la transformation digitale?

Les solutions digitales centrées sur l’humain créeront de nouvelles opportunités pour les entreprises, encourageront le développement de technologies fiables, favoriseront une société ouverte et démocratique, permettront une économie durable et entraîneront la transformation numérique. C’est pourquoi la numérisation est un thème majeur de l’initiative Next Generation EU. De la cybersécurité et de l’e-gouvernance aux technologies 5G et IA.

En Belgique, des mesures digitales sont mises en œuvre tant au niveau national que régional. Nous expliquons ici en quoi elles diffèrent et comment elles répondent aux défis modernes.

4.- Qu’en est-il de la transition verte?

Le changement climatique est une menace existentielle pour l’Union européenne et le monde. Pour relever ce défi, l’ambition de la transition verte est de transformer les États membres de l’UE en économies modernes, efficaces et compétitives. L’objectif est de stimuler l’économie en créant des technologies vertes, une industrie durable et des transports respectueux de l’environnement, et de réduire la pollution.

Les mesures vertes identifiées pour cette transition sont réparties par région. FI Group s’est penché sur différentes actions et ambitions en matière de mobilité durable, de décarbonisation, de biodiversité, … 

5.- Pourquoi un plan pour l’énergie et le climat à l’horizon 2030?

Fin 2019, la Belgique a soumis à la Commission européenne la version finale du plan national pour l’énergie et le climat pour 2021-2030. Outre l’énergie et le climat, la mobilité, la politique scientifique, les finances, la défense et l’agriculture, tant au niveau fédéral que régional, sont concernées. Renforcées par les ambitions de la transition verte du NGEU, les ambitions environnementales existent bel et bien en Belgique. Ensemble, ils se concentrent sur la transition vers une société à faible émission de carbone et proposent des financements pour y parvenir. 

6.- Quel est l’impact des aides régionales récemment approuvées?

La Commission européenne a approuvé la carte des aides régionales de la Belgique du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2027 en vertu de la révision des lignes directrices sur les aides régionales (LDR). FI Group vous tiendra informé des derniers changements et mises à jour. 

Les LDR révisées permettent à la Belgique de soutenir le rattrapage des régions les moins favorisées et de réduire les disparités en matière de bien-être économique, de revenus et de chômage. Ils offrent également davantage de possibilités de soutenir les régions confrontées à des défis transitoires ou structurels.

7.- Quels sont les secteurs d’avenir?

Le plan de relance belge repose sur de nombreux piliers, qui sont solidement étayés et tiennent compte des besoins régionaux. Elle touche donc plusieurs secteurs importants de la société. FI Group FI s’intéresse de plus près aux suivantes et partage son dernier savoir-faire:

Agriculture: augmenter les subventions pour une société biologique

La politique agricole commune (PAC) est une politique commune à tous les pays de l’UE. Il est géré au niveau européen et financé par le budget de l’UE. Il vise à soutenir les agriculteurs et à améliorer la productivité agricole, garantissant ainsi un approvisionnement stable en denrées alimentaires abordables dans l’Union européenne.

Bien que la Belgique doive encore présenter ses plans PAC (un pour la Wallonie et un pour la Flandre), elle élabore d’ici 2022 plusieurs mesures visant à préserver le développement des communautés rurales et la croissance agricole durable en vue d’une société plus bio-positive. Vous voulez en savoir plus sur le comment?

La transition vers une économie circulaire

La transition vers une économie circulaire est essentielle pour faire face aux risques climatiques et environnementaux. Pour la Belgique, c’est aussi un moyen de s’affranchir de la dépendance à l’égard des tiers, ce qui la rend plus résistante aux fluctuations des prix internationaux et à l’approvisionnement étranger. 

Pour en savoir plus sur l’importance de l’économie circulaire, cliquez ici. L’objectif est de stimuler l’économie en créant des technologies vertes, une industrie et des transports durables et en réduisant la pollution.  

Le sort du secteur automobile

En 2022, la façon dont nous vivons et voyageons est en train de changer. Notre système de mobilité, et en particulier le secteur automobile, doit s’adapter aux réalités mondiales telles que la numérisation et faire face à de nombreux défis tels que le changement climatique et la sécurité des transports des citoyens.

Jetez un coup d’œil à l’avenir de ce secteur en pleine évolution et apprenez-en davantage sur son développement, en tenant compte des réformes issues du NGEU.

FI Group a 20 ans d’expérience et souhaite vous guider sur la nouvelle voie de la NextGenerationEU. Nos experts sont à votre disposition pour analyser comment votre projet s’inscrit dans le cadre du fonds européen NextGenerationEU et pour entreprendre avec vous les prochaines étapes.    

Yvette Poumpalova 

× Comment puis-je vous aider ?