27 novembre 2023

Dans le monde de l’emballage et des déchets d’emballage, les entreprises et les projets jouent un rôle crucial, tant pour garantir la qualité que pour viser la durabilité. En Belgique, essenscia, en tant que fédération sectorielle, représente des entreprises utilisatrices d’emballages, allant des produits chimiques de base au secteur de la santé, ainsi que des producteurs d’emballages plastiques. Si ce secteur offre d’importants avantages sociétaux, notamment la protection des cultures vivrières contre le changement climatique et l’allongement de la durée de conservation des aliments, il est également confronté à des défis et à des opportunités en termes d’optimisation, d’innovation et de durabilité.  

Solutions d’emballage de haute qualité et impact sur l’environnement  

Les solutions d’emballage sur lesquelles ces entreprises se concentrent, telles que les emballages alimentaires, les emballages sécurisés pour le transport et les emballages pour les produits pharmaceutiques, contribuent à un impact positif sur l’environnement et jouent un rôle crucial dans divers secteurs. Ces solutions d’emballage permettent non seulement de préserver la qualité des aliments et la sécurité du transport, mais elles sont également essentielles pour garantir la stabilité et l’efficacité des médicaments et du matériel médical.  

La protection des cultures vivrières contre les effets du changement climatique est un aspect important de cette industrie. Un emballage de qualité évite le gaspillage et garantit que les aliments parviennent aux consommateurs dans des conditions optimales. Cela permet non seulement de réduire les déchets alimentaires, mais aussi de garantir la sécurité alimentaire, ce qui est essentiel dans un monde où la population continue de croître.   

Goulets d’étranglement et opportunités   

Malgré ces contributions positives, les entreprises du secteur de l’emballage sont confrontées à des défis allant de la réglementation aux pressions liées au développement durable. La révision actuelle de la législation européenne en matière d’emballage est un sujet de préoccupation pour l’industrie, car les politiques initialement proposées semblent peu tenir compte de la complexité et de la diversité de l’industrie. La nécessité d’une réglementation équilibrée qui intègre à la fois les objectifs environnementaux et les réalités socio-économiques est cruciale.   

En 2020, la quantité totale de déchets d’emballages en Belgique était d’environ 2,3 millions de tonnes, dont 1,3 million de tonnes étaient recyclées, ce qui représente un taux de recyclage d’environ 56 %. Toutefois, la législation européenne révisée sur les emballages fixe des objectifs plus ambitieux en matière de recyclage et de réduction des déchets d’emballages.  

L’optimisation de l’industrie de l’emballage peut se faire dans plusieurs domaines. Tout d’abord, il est nécessaire de mettre en place une réglementation plus ciblée qui tienne compte des besoins spécifiques des différentes applications d’emballage. Cela pourrait inclure une différenciation basée sur le type d’emballage et les secteurs qu’il dessert. La promotion de solutions innovantes, telles que les emballages réutilisables et biodégradables, devrait être encouragée par des mesures incitatives.  

Aperçu de l’innovation dans l’industrie de l’emballage 

1. Des emballages réutilisables pour une consommation durable  

Une entreprise a investi dans la recherche et le développement d’emballages réutilisables pour les produits de consommation. Ces emballages réduisent la demande d’emballages à usage unique, diminuent les déchets et contribuent à une culture de consommation durable.  

2. Emballages biodégradables dans l’industrie alimentaire  

Une entreprise alimentaire a innové en introduisant des emballages biodégradables pour ses produits. Ces emballages réduisent l’impact écologique et contribuent à une économie circulaire.  

3. Des solutions d’emballage intelligentes pour les médicaments  

Une entreprise pharmaceutique a investi dans des solutions d’emballage intelligentes qui contrôlent et optimisent la stabilité des médicaments. Cela permet non seulement d’améliorer la sécurité des médicaments, mais aussi de réduire les déchets grâce à un dosage plus précis.  

Durabilité, objectifs climatiques et transition énergétique  

L’industrie de l’emballage n’est pas seulement confrontée à des défis en matière de développement durable, elle est également concernée par des objectifs climatiques plus larges et par la transition énergétique. La réduction de l’empreinte environnementale est une responsabilité partagée, et les entreprises de ce secteur doivent s’adapter à l’évolution des normes et des attentes.  

L’une des possibilités d’optimisation réside dans l’utilisation de sources d’énergie renouvelables dans les processus de production. En passant à l’énergie verte, les entreprises peuvent non seulement réduire leur impact sur l’environnement, mais aussi respecter les normes de durabilité et les objectifs climatiques.  

Dans le cadre de la transition énergétique, les entreprises de l’industrie de l’emballage ont un rôle à jouer dans la réduction de leur dépendance aux combustibles fossiles. Investir dans des processus de production efficaces sur le plan énergétique et utiliser des sources d’énergie renouvelables sont des étapes essentielles pour contribuer à un avenir plus durable.  

Législation européenne en matière d’emballage   

L’Union européenne a pour objectif de recycler au moins 55 % des déchets d’emballages plastiques d’ici à 2030. La législation européenne révisée sur les emballages vise à réduire l’utilisation des emballages plastiques, à encourager le recyclage et la réutilisation, et à réduire l’impact environnemental des déchets d’emballages. Plus précisément, l’UE vise à  

  • Réduire l’utilisation du plastique : la législation vise à réduire de manière significative l’utilisation des emballages en plastique, en particulier ceux à usage unique.   
  • Objectifs de recyclage obligatoires : les États membres seront tenus de fixer et de communiquer des objectifs de recyclage, avec des objectifs spécifiques pour les différents matériaux, y compris le plastique.  
  • Responsabilité élargie des producteurs : les producteurs seront tenus responsables de la gestion des déchets d’emballages, ce qui les encouragera à développer des emballages plus durables et recyclables.  

Objectifs belges dans le cadre du Green Deal européen  

Dans le cadre du Green Deal européen, la Belgique s’est fixé des objectifs ambitieux pour atteindre la neutralité climatique et réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030. Ces objectifs comprennent des mesures spécifiques pour l’industrie de l’emballage :  

  • Réduire les déchets plastiques : la Belgique vise à réduire considérablement l’utilisation d’emballages plastiques et à promouvoir le développement de matériaux alternatifs durables.  
  • Promouvoir le recyclage : le pays vise à augmenter la capacité de recyclage et à investir dans des technologies de recyclage avancées pour soutenir l’économie circulaire.  
  • Efficacité énergétique : dans le cadre d’objectifs climatiques plus larges, les entreprises du secteur de l’emballage doivent investir dans des processus de production efficaces sur le plan énergétique et utiliser des sources d’énergie renouvelables.  

L’industrie de l’emballage se trouve à un carrefour de défis et d’opportunités, la durabilité guidant son avenir. Les entreprises et les projets liés aux emballages et aux déchets d’emballages jouent un rôle essentiel dans la mise en place d’une économie circulaire et dans la réalisation des objectifs climatiques. 

Avec FI Group comme partenaire fiable, vous pouvez naviguer à travers l’évolution du paysage du financement de la R&D et exploiter pleinement les mesures d’incitation disponibles. 

Yvette Poumpalova 

× Comment puis-je vous aider ?